Catégories
MoreWithMoka

Moka rejoint Mogo

Aujourd’hui est un jour de fête

Pour la fidèle communauté d’utilisateurs de Moka, en France et au Canada. Pour notre équipe dévouée et nos investisseurs. Pour l’écosystème fintech et pour tous ceux et celles qui recherchent une façon plus simple, plus intelligente et plus puissante d’atteindre leurs objectifs financiers. Notre annonce aujourd’hui est un accélérateur incroyable en ce sens.

Moka va être racheté par Mogo

Je suis ravi d’annoncer que Moka rejoint Mogo Inc. (NASDAQ:MOGO) (TSX:MOGO) dans le cadre d’une acquisition. Ce nouveau partenariat donnera naissance à la fintech la plus diversifiée en matière d’épargne et d’investissement au Canada.

Elle va nous permettre d’aider encore plus de personnes à réaliser leurs rêves et d’offrir des services bien plus performants à nos clients existants au Canada et en France. Ces derniers pourront d’ailleurs continuer d’utiliser l’application Moka comme avant.

Moka a toujours eu pour mission d’aider les gens

En 2016, nous nous sommes lancés au Canada pour aider le plus grand nombre à atteindre leurs objectifs financiers, en rendant l’épargne et l’investissement accessibles à toutes et tous. Notre fonctionnalité de base, arrondir ses achats à l’euro supérieur et investir sa petite monnaie, permet à quiconque de mettre de côté sans effort, sans connaissance financière particulière, ni montant minimum requis.

Nous avons beaucoup évolué depuis le lancement de la toute première version de notre application. L’été dernier, nous nous sommes internationalisés en Europe, en faisant de la France notre tête de pont. Et dans les prochaines semaines, nous allons lancer l’investissement socialement responsable pour nos utilisateurs en France, leur permettant ainsi d’obtenir du rendement, tout en ayant un impact positif sur la planète et la société. Or, notre vision et notre mission ne s’arrêtent pas là.

Tout le monde devrait avoir la possibilité de gérer ses finances personnelles de manière plus simple, abordable, et accessible. En combinant la technologie, les données et l’humain, Moka aide les gens à vivre leur vie au mieux et à accomplir des projets qui étaient auparavant hors de leur portée, comme acheter une maison, voyager, rembourser un crédit, fonder une famille ou épargner pour son avenir.

Tout ce que nous entreprenons chez Moka, est guidé par notre mission.

Nous associer à Mogo est un coup d’accélérateur, qui nous donne les moyens de notre ambition. En effet, les équipes de Moka et de Mogo partagent une mission commune : aider les gens à mieux gérer leur argent. Rejoindre leur famille était donc naturel et cohérent.

Pour Moka et sa communauté, ce rapprochement est une grande victoire à trois égards :

Tout d’abord, j’aime les produits innovants et diversifiés de Mogo. Je suis convaincu qu’ils profiteront à nos clients. De l’ouverture de compte, à la compensation automatique de votre empreinte carbone, en passant par l’investissement en bitcoins, et plus encore… Les utilisateurs de Moka auront bientôt accès à une gamme encore plus large de services simples et abordables.

Ensuite, en tant que membre d’une entreprise cotée en bourse comme Mogo Inc, Moka pourra se concentrer sur l’innovation et la création de la meilleure expérience utilisateur possible : une liberté que la plupart des startups ne peuvent généralement pas s’offrir.

Enfin, en unissant l’expertise et les technologies de nos deux entreprises, nous créerons de puissantes synergies qui nous permettront d’exécuter notre mission encore plus efficacement et plus rapidement.

Notre mission reste inchangée, mais nous sommes désormais en mesure d’en faire plus, beaucoup plus rapidement.

Alors que nous célébrons aujourd’hui cette grande nouvelle, nous savons que ce n’est que le prochain chapitre de notre voyage. Nous avons beaucoup de travail à faire, ensemble, pour bâtir un avenir où la technologie financière peut vraiment aider chacun à vivre la vie de ses rêves.

Nous n’aurions pas pu aller aussi loin sans le soutien indéfectible et le dévouement de nos équipes, de nos investisseurs, de nos familles, et de nos fidèles clients. Merci mille fois pour la confiance que vous nous accordez. Soyez certain(e)s que nous allons tenir notre promesse.

Nous sommes impatients d’innover et de créer des produits et des expériences qui vous inspireront et amélioreront votre vie au quotidien.

Si vous ne faites pas encore partie de ce voyage, mais que ces quelques mots résonnent en vous, pourquoi ne pas nous rejoindre ?

La suite de l’aventure va être passionnante et m’enthousiasme énormément pour l’avenir.

A très vite,

Philip Barrar
Fondateur et CEO
Moka

Catégories
Bons plans

2021 : 6 résolutions responsables pour bien commencer l’année

Prenez de bonnes résolutions pour 2021 en faisant entrer dans votre routine des habitudes plus durables et plus responsables.

Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions

Chez Moka, notre objectif pour 2021, c’est d’être encore plus écoresponsables !  Et si vous aussi vous en profitiez pour consommer de manière plus éthique et pour réduire votre empreinte environnementale ?

Pour vous aider dans cette démarche, nous vous proposons de découvrir quelques gestes simples à adopter, pour protéger la planète. Et ça, c’est encore mieux que des vœux…

N°1 En 2021, je consomme local.

Vous avez l’habitude de manger des fraises et des tomates tout au long de l’année ? Pourtant, en hiver, ces fruits doivent être importés et cela représente 10 à 20 fois plus de pétrole que pour une production locale. Alors, en 2021, découvrez et redécouvrez les produits de saison et prenez le pli de les acheter localement. Par exemple, en janvier, les kiwis, les pommes, les mandarines, les carottes, les endives, les panais, les potirons ou encore les topinambours sont à l’honneur. Pour faire vos courses, direction le marché, les ventes à la ferme ou bien les réseaux d’achat comme la Ruche qui dit Oui, pour faire le plein de saveurs auprès des petits producteurs de votre région.

N°2 En 2021, je réduis ma consommation énergétique.

En France, un ménage alloue en moyenne 8,5 % de son budget annuel à ses factures d’énergie. Mieux gérer votre consommation, c’est donc l’occasion de réduire vos factures mais aussi de diminuer vos émissions de CO2. Quelques gestes simples peuvent faire la différence :

  • Pensez à éteindre vos appareils en veille (ordinateur, télévision…),
  • Couvrez vos casseroles et éteignez les plaques quelques minutes avant la fin de la cuisson,
  • Utilisez le programme « éco » sur votre lave-vaisselle et « basse température » sur votre lave-linge,
  • Ne placez pas votre réfrigérateur et/ou congélateur près d’une source de chaleur,
  • Équipez-vous en ampoules basse consommation,
  • Réglez votre chauffe-eau électrique autour de 55°C,
  • Installez un thermostat sur vos radiateurs,
  • Fermez vos volets la nuit pour conserver la chaleur.

N°3 En 2021, je ne garde que l’essentiel dans la salle de bains.

Chaque année, 13 millions de tonnes de plastique se retrouvent dans les océans. Pour protéger nos eaux si précieuses, chacun peut agir à son échelle et réduire sa consommation d’emballages. Et cela passe évidemment par la salle de bains ! Vous pouvez très bien prendre soin de vous sans pour autant multiplier les produits cosmétiques et les nombreux contenants plastiques qui vont avec. Ayez le réflexe de vérifier la composition des shampoings, des gels douches ou encore des crèmes que vous achetez. Moins il y a d’ingrédients, mieux c’est ! Privilégiez des produits sans composants chimiques : la planète vous en remerciera, votre peau et vos cheveux aussi. Le must pour réduire au maximum les emballages ? Les savons et shampoings solides. Vendus en vrac au kilo, ils vous permettront d’adopter le zéro déchet dans votre salle de bains.

Faites un tour chez Lush ou chez Comme Avant pour trouver votre bonheur !

N°4 En 2021, je limite la pollution numérique.

Le stockage en ligne de données est très pratique mais n’est pas sans impact sur l’environnement. Les milliers de mails que vous conservez dans votre boîte mail demandent de l’énergie pour être stockés sur les serveurs. Alors, à l’occasion, prenez le temps de faire du tri et de supprimer tous les messages inutiles. Ce grand ménage numérique permettra de réduire votre empreinte écologique sur internet en quelques minutes. Profitez-en également pour trier vos photos, vos vidéos et vos fichiers stockés sur le Cloud.

Et pour aller encore plus loin, savez-vous qu’il existe des moteurs de recherche responsables ? Ecogine ou Ecosia en sont l’exemple : ces plateformes vous donnent l’opportunité pour chaque requête de cumuler des points. Ces derniers permettent ensuite de reverser des fonds pour soutenir des projets environnementaux et/ou sociaux ou bien de replanter des arbres.

N°5 En 2021, j’adopte la gourde

Ces dernières années, la gourde est devenue un accessoire pratique, écolo et design. Ce petit objet réutilisable deviendra votre meilleur allié pour remplacer les bouteilles d’eau en plastique, qui sont produites en quantités astronomiques : 89 milliards dans le monde chaque année ! Alors que ce soit pour aller au bureau, pour partir en randonnée ou tout simplement pour vous promener, n’oubliez pas de toujours avoir votre gourde sur vous. Les marques Chilly’s Bottles et Qwetch vous proposent une vaste collection de gourdes, aussi pratiques que jolies !

Au travail, pensez également à bannir l’utilisation des gobelets en plastique pour vos boissons chaudes. Offrez-vous un joli mug que vous pourrez réutiliser chaque jour pour une pause-café bien plus écologique…

N°6 En 2021, j’achète d’occasion.

Le marché de la seconde main est en plein essor et permet désormais de se procurer facilement et rapidement des produits d’occasion. Alors, pour remplacer votre sac à main, pour changer la déco de votre salon ou encore pour refaire la garde-robe de vos enfants, découvrez des alternatives plus écologiques. Friperies, plateformes en ligne, ressourceries, brocantes, vide-greniers : les possibilités sont multiples pour trouver des produits de seconde main. En plus de leur offrir une nouvelle vie, vous ferez aussi de belles économies…

Vous connaissez probablement déjà Vinted ou LeBonCoin mais n’hésitez pas à vous promener sur d’autres sites spécialisés comme Recyclivre pour les livres d’occasion ou Selency pour le mobilier et la déco. Pensez aussi à la boutique Emmaüs pour faire de bonnes affaires.

À vous de jouer pour que 2021 soit une année plus responsable !

Catégories
Good Vibes

Top 10 des traditions insolites pour fêter la nouvelle année

Découvrez toutes les habitudes les plus insolites dans le monde
pour célébrer la nouvelle année et attirer la chance

Chaque année, le réveillon de la Saint-Sylvestre est l’occasion de célébrer la fin de l’année et d’en accueillir une nouvelle. En France, la coutume de s’embrasser à minuit sous une branche de gui devient de plus en plus rare, mais la traditionnelle bise est encore bel et bien présente (même si nous avons tous dû nous en passer cette année...). Chaque pays a ses petites habitudes, qui peuvent nous paraître surprenantes… Chez Moka, pour accueillir cette nouvelle année dans la joie et la bonne humeur, nous avons eu envie de vous faire une compilation des traditions les plus insolites à travers le monde… C’est notre façon à nous de vous présenter tous nos meilleurs vœux et de bien démarrer 2021 à vos côtés !

Le concert de casseroles en Nouvelle-Zélande

Les Néo-Zélandais sont les premiers à fêter la nouvelle année dans le monde. Alors, pas question pour eux de passer à côté de leur vieille tradition. Dès que les douze coups de minuit retentissent, ils sortent leurs casseroles et descendent dans la rue avec un objectif : taper dessus pour faire le plus de bruit possible ! En Nouvelle-Zélande, l’année commence donc en fanfare

Le plongeon de l’ours polaire au Canada

Une chose est sûre, les Canadiens n’ont pas froid aux yeux ! À travers tout le pays, ils ont l’habitude de se déguiser et de plonger à minuit dans l’eau glacée, pour une course de 100 mètres. Les valeureux fêtards se réchauffent ensuite autour d’une boisson chaude.

Le jet de grenade en Grèce

En Grèce, le fruit du grenadier est un symbole fort, qui apporte le bonheur, la fertilité et la prospérité. Tout ce qu’on peut souhaiter pour la nouvelle année ! Pour s’attirer la chance, les Grecs ont donc l’habitude de jeter une grenade devant leur porte aux douze coups de minuits. Pour bien respecter la tradition, il faut également sortir de la maison et y entrer de nouveau, avec le pied droit en premier.

Le grand voyage en Colombie

Pour fêter le passage à la nouvelle année, les Colombiens ont une coutume étonnante. À minuit, ils sortent dans la rue avec une valise vide pour faire le tour du quartier. Pourquoi une telle promenade nocturne ? Tout simplement pour que l’année à venir soit riche en voyages et en aventures !

La vaisselle cassée au Danemark

Cap sur le nord de l’Europe pour un rituel porte-bonheur unique lors du réveillon de la Saint-Sylvestre. Les Danois profitent de cette soirée pour casser devant leur porte toute leur vaisselle ébréchée. Plus il y en a, et plus la chance sera au rendez-vous !

Les écailles de carpe en Pologne

Pas de foie gras ou de fruits de mer pour nos amis polonais au réveillon : le traditionnel repas de la Saint-Sylvestre est à base de carpe. Et pour s’attirer de la chance pour toute l’année, la coutume est de garder quelques écailles de poisson. Elles seront conservées précieusement dans leur portefeuille, jusqu’au réveillon suivant.

Les grains de raisin en Espagne

Si chez vous, vous sabrez le champagne à minuit, dites-vous bien que nos voisins espagnols dégainent quant à eux…une grappe de raisin ! À chaque coup de cloche, ils mangent un raisin et s’ils parviennent à en avaler 12 à temps, l’année à venir sera pleine de chance et de prospérité. Cette tradition date de 1909, une année où la production de raisins fut particulièrement prolifique. Les viticulteurs eurent alors l’idée de distribuer 12 raisins à tous les Espagnols pour se débarrasser de leur surplus de stock.

La vie en rose en Argentine

Les Argentins qui recherchent un nouvel amant sont priés de porter pour le réveillon du 31 décembre des sous-vêtements neufs et roses. Ces derniers sont généralement offerts à Noël. La tradition a plusieurs variantes dans les différents pays d’Amérique du Sud. Au Chili, les culottes sont jaunes pour ceux et celles qui veulent trouver l’amour. Au Mexique ou au Pérou, les sous-vêtements doivent être rouges.

Le nouvel an en avril en Thaïlande

À travers le monde, tous les pays ne suivent pas le même calendrier que le nôtre. Dans certaines cultures, le 31 décembre n’a aucune signification. Les Thaïlandais en sont l’exemple même : chez eux le nouvel an a lieu en avril ! Et cet événement n’est pas anodin puisqu’ils organisent chaque année un grand festival : le Songkran. À cette occasion, des batailles d’eau géantes ont lieu partout dans le pays.

Les vœux brûlés en Russie

Les Russes écrivent à minuit leurs souhaits pour la nouvelle année sur un bout de papier. Et pour être bien sûrs qu’ils se réalisent, ils le brûlent à minuit et dispersent les cendres dans une coupe de champagne aussitôt bue. Le tout, accompagné de la traditionnelle salade Olivier devant les films cultes russes diffusés tous les ans le 31 décembre.

Et vous, connaissez-vous d’autres coutumes atypiques pour fêter la nouvelle année ?

Catégories
Good Vibes

2021 : une nouvelle année pour se réinventer

L’année 2020 est derrière nous, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle n’aura pas été de tout repos ! 

Dans un contexte plutôt morose, il n’est pas toujours facile de faire preuve d’optimisme. Et si le passage à la nouvelle année était l’occasion de prendre un nouveau départ ? Voici 5 façons simples de vous réinventer, afin d’aborder l’année 2021 du bon pied ! 

Cette année, je… prends soin de ma santé mentale.

L’année 2020 est venue avec son lot de difficultés. Le côté positif, c’est qu’on a (re)découvert l’importance de prendre soin de sa santé mentale. Prendre du temps pour soi, se faire plaisir, apprendre à se relaxer, faire une activité physique, passer du temps avec les gens qu’on aime, faire des projets… Toutes ces petites choses participent à notre bien-être et agissent positivement sur le stress. Lorsque les temps sont troublés, savoir prendre soin de soi est encore plus indispensable. On vous propose donc de continuer sur cette belle lancée. Vous vous sentez obligé.e de répondre dans l’urgence à cet email, mais votre corps réclame un bon bain chaud à la place ? Ecoutez vos besoins profonds et faites taire cette petite voix dans votre tête qui vous enjoint à aller toujours plus vite. 

En 2021, on fait attention à soi avant tout. 

Cette année, je… pratique la politique des petits pas.

Vous connaissez le proverbe “les petits ruisseaux font les grandes rivières” ? Cela signifie que, mises bout à bout, les plus petites choses peuvent avoir un gros impact. Et ça marche pour tout ! 

On a souvent tendance à vouloir aller trop vite, à s’impatienter face aux tâches à accomplir. En procédant par petits pas (apprendre à commander une bière en anglais avant de vouloir lire Shakespeare dans le texte, mettre 5 € de côté par semaine avant de s’offrir le vélo de ses rêves, courir 15 minutes par jour avant de s’inscrire au marathon de Paris…), non seulement on garde la motivation, mais en plus on s’assure de la réussite, à terme, de son projet. 

L’important, ce n’est donc pas de tenir le compte quotidien de ses progrès, mais bien de garder un œil sur son objectif final. 

Cette année, je… trouve de nouveaux projets.

C’est peu dire que 2020 nous a coupé l’herbe sous le pied. En effet, beaucoup de nos projets se sont envolés, victimes du contexte sanitaire. Mais ce n’est que partie remise. L’avantage quand on passe à une nouvelle année, c’est qu’on repart de zéro : tous les espoirs et tous les projets sont donc permis ! Plutôt que de vous infliger une liste de bonnes résolutions que vous ne tiendrez pas, faites vous plaisir avec la liste des projets que vous aimeriez réaliser. Qu’ils soient petits (prendre un cours de cuisine) ou grands (épargner pour acheter une voiture, acheter un appart, se lancer dans un tour du monde…), l’important, c’est que l’horizon soit riche de projets qui vous enthousiasment.

Cette année, je… mets de l’argent de côté.

Avoir des projets, c’est génial. Avoir un peu d’argent pour les financer, c’est encore mieux ! Et si vous vous lanciez un objectif d’épargne, cette année ? On vous voit venir, avec vos mines dubitatives. Depuis toujours, on nous répète que l’argent est un sujet sérieux qu’il faut manipuler avec précaution. Mais chez Moka, nous sommes convaincu.e.s qu’il est possible de rendre l’épargne facile, accessible et légère. Parce qu’en mettant un peu d’argent de côté chaque mois (ou chaque semaine), vous vous offrez la possibilité de réaliser vos projets, quels qu’ils soient. 

Alors, si on décidait de voir l’épargne comme un jeu, plutôt que comme une contrainte ? Pour cela, il vous suffit de noter tous les projets que vous souhaitez mener à bien (s’acheter les baskets dont vous rêvez, offrir un beau cadeau à ses parents, partir en voyage, voire même acheter un appartement) et d’allouer à chacun une enveloppe. Pour ce projet-là, j’ai besoin de 100 euros, pour celui-ci, il me faudrait plutôt 1000 euros… Grâce à l’arrondi automatique, Moka vous facilite la tâche. Vous n’oserez plus jamais dire que l’épargne, c’est ennuyeux ! 

Cette année, je… pars à l’aventure.

Bon, on ne va pas vous proposer tout de suite de partir à l’autre bout du monde (en ce moment, de toute façon, c’est un peu compliqué…). D’ailleurs, contrairement à une idée reçue, il n’est pas nécessaire de faire 15 heures de vol pour être dépaysé.e ! L’aventure peut aussi se trouver tout près de chez vous. Un week-end à la campagne, un “staycation” dans votre propre ville, une escapade bucolique à quelques kilomètres de chez vous… Peu importe le nombre de kilomètres parcourus, l’important est avant tout de prendre l’air, et de sortir de la routine.

On vous promet qu’après une balade au grand air ou une excursion dans un endroit que vous ne connaissez pas, vous vous sentirez beaucoup plus détendu.e, ouvert.e et reposé.e. Et ça, ça vaut tout l’or du monde, non ? 

Catégories
Investir

Lexique du jargon lié à l’investissement

Si Moka vous aide déjà à épargner au quotidien, vous allez bientôt pouvoir investir votre petite monnaie dans des fonds socialement responsables. Pour vous y préparer, Moka vous a préparé ce petit lexique.

  • Action : une action est une part de la propriété d’une entreprise cotée en Bourse. Plus vous détenez d’actions dans une entreprise, plus vous investissez dans l’entreprise en question.
  • Obligation : une obligation est une part d’un emprunt émis par une entreprise ou un État. Si vous souhaitez investir, vous pouvez acquérir une de ces obligations. 
  • Bourse : marché financier sur lequel s’effectuent des transactions, c’est-à-dire là où les actions et les obligations des entreprises cotées en Bourse sont vendues et achetées par des investisseurs. La Bourse est dominée par la loi de l’offre et de la demande.

Avec Moka, vous pourrez bientôt investir dans des actions et des obligations par le biais de nos fonds d’investissement socialement responsables, appelés, dans le jargon, des ETF. Mais qu’est-ce que c’est un ETF ?

  • ETF : un ETF (« Exchange-Traded Fund ») est un fonds d’investissement composé d’actions ou d’obligations. En pratique, l’ETF permet d’investir très rapidement en bourse dans des centaines d’entreprises en même temps, ainsi que dans des obligations d’Etat. On peut donc représenter l’ETF comme un panier d’actions ou d’obligations. Ce panier contient des titres très variés, ce qui vous permet de diversifier votre investissement très facilement, et surtout à moindre frais.

Qui dit investissement, dit rendement ou risque de perte en capital ?

  • Risque : investir en bourse est une manière d’obtenir du rendement et donc de faire fructifier son épargne, mais peut également provoquer des pertes plus ou moins importantes. C’est ce que l’on appelle le risque.
    Les facteurs de risque sont nombreux en bourse puisqu’ils dépendent du modèle de risque que vous avez choisi, de la santé du secteur et de l’entreprise dans lesquels vous avez investi, de la fluctuation du marché, etc.
    Plus le modèle choisi est risqué, plus les rendements pourront être importants. A l’inverse, plus vous choisissez un modèle de risque prudent, moins les rendements espérés seront importants.

En investissant avec Moka, vous aurez la possibilité de choisir parmi 3 modèles d’investissement simples et lisibles : prudent, équilibré et audacieux. Vous l’aurez désormais compris, si vous choisissez par exemple le modèle prudent, le niveau de risque sera faible et maîtrisé, mais les rendements seront, eux aussi, plus faibles.

Vous vous sentez armé.e.s pour vous lancer ? 😊

Catégories
Investir

Est-ce que je dois prendre des risques avec mes investissements ?

On dit que c’est une bonne chose de prendre des risques tôt dans la vie, mais est-ce que ce conseil tient la route en matière d’investissements ? 

En fait, ça dépend vraiment de qui vous êtes et de ce que vous voulez. On s’explique.

Dans le monde de l’investissement, le risque est la probabilité que vous subissiez des pertes financières. 

L’avantage de la prise de risque, cependant, est qu’elle peut aller de pair avec un rendement, c’est-à-dire un profit sur vos investissements, plus élevé à long terme. Si vous vous demandez quel niveau de risque prendre, posez-vous d’abord les deux questions suivantes :

1. Quelle est votre situation financière?

Il est crucial de déterminer votre tolérance au risque avant de commencer à investir. Le niveau de risque que vous devriez prendre dépend à la fois de 1) votre disposition et 2) votre capacité à tolérer le risque.

Votre disposition à tolérer le risque est votre attitude subjective à l’égard de la prise de risque. Autrement dit : quelles sont vos émotions par rapport à l’investissement ?  Par exemple : « Imaginez que vos actions sont à la baisse. Comment réagiriez-vous ? »Votre réponse à cette question vous donne une bonne idée de votre disposition à prendre des risques, et cette connaissance vous aidera à investir votre argent en conséquence.

Votre capacité à prendre des risques est toute aussi importante. Avant de décider le niveau de risque à prendre, vous devez aussi examiner les facteurs d’ordre quantitatif, comme votre revenu et votre valeur nette. Si vous avez un revenu élevé et une valeur nette importante, vous pouvez vous permettre de subir des pertes à court terme et vous retrouver avec des finances saines à long terme. Par contre, une personne ayant un revenu ou une valeur nette moins élevé ne pourra tout simplement pas se permettre de perdre autant.

2. Quels sont vos objectifs financiers?

Il est important de vous fixer un objectif avant de commencer à investir. Votre objectif vous aide à déterminer le niveau de risque que vous devriez prendre, parce qu’il indique votre horizon d’investissement, c’est-à-dire la période de temps que vous voulez investir avant d’atteindre cet objectif.

Depuis toujours, les marchés boursiers ont connu de meilleurs rendements sur les investissements à long terme, si on les compare aux investissements dans les obligations ou simplement à la croissance de votre compte d’épargne. 

Cependant, la route vers les profits peut s’avérer longue et agitée. Sur une courte période de temps, il est possible que vos investissements n’aient pas un bon rendement, et vous pourriez même subir une perte. Avec les fluctuations du marché, il est préférable que vous preniez moins de risque si vous avez un objectif à court terme. Si vous épargnez pour un objectif à long terme comme la retraite ou devenir propriétaire, vous pouvez vous permettre de prendre davantage de risques, parce que vous avez le temps de vous rétablir si le rendement sur les marchés connaît des soubresauts. Vous verrez tout de même un profit si vos investissements présentent une tendance générale à la hausse sur le long terme.

Pour bien des jeunes, plus que les objectifs à long terme, la priorité est d’épargner pour réaliser des objectifs à court terme. Si vous tentez d’atteindre un objectif en peu de temps, le fait prendre beaucoup de risques pourrait être décevant. Imaginez que vous essayez d’épargner pour pouvoir vous acheter une maison dans quelques années. Si vous investissez dans un portefeuille à haut risque et que le marché boursier enregistre une baisse importante, vous pourriez bien voir rapetisser votre épargne et vous retrouver encore plus éloigné de votre objectif. Le même principe s’applique aux autres objectifs à court terme, tels que l’achat d’une voiture, des vacances ou le remboursement d’un crédit.

Conclusion : considérez votre situation financière et vos objectifs actuels avant de prendre une décision risquée.

Catégories
Investir

Pourquoi l’investissement socialement responsable est-il nécessaire ?

On en entend de plus en plus parler, sans vraiment savoir de quoi il s’agit. Pourtant, l’investissement socialement responsable (ISR) représente l’avenir de la finance… et peut-être aussi de votre épargne !

L’investissement socialement responsable consiste à intégrer des critères extra-financiers comme l’environnement, l’éthique ou les questions de justice sociale dans les placements financiers et la gestion de portefeuilles. C’est en 2006, sous l’impulsion de l’ONU, que les Principes pour l’investissement responsable (PRI) ont été créés, ouvrant la voie à un investissement vertueux.  

L’ISR a pour objectif de concilier performance économique et impact social et environnemental, en finançant par exemple les entreprises qui agissent pour la planète, et pour la société. A ce titre, l’ISR peut être considéré comme le pendant financier du développement durable. 

On vous explique pourquoi il est indispensable en 4 points : 

1 – On ne sait pas ce que notre épargne finance réellement

Peut-être détenez-vous un compte épargne ou une assurance-vie dans une banque traditionnelle. Mais savez-vous comment est utilisé l’argent que vous avez placé ? 

Peu d’épargnant.e.s en ont conscience, mais leur argent est en réalité utilisé par les banques pour réaliser des investissements divers, souvent dans des secteurs d’activité polluants  : extraction minière des métaux et minéraux, énergies fossiles, agriculture et pêche intensives…  Selon un rapport de l’Oxfam, l’empreinte carbone des banques représente 4,5 fois les émissions de gaz à effet de serre de la France entière. On estime même que chaque Français.e émet 15 tonnes de CO2 par an avec son épargne ! Ces chiffres nous contraignent à regarder notre épargne d’un autre œil. Que finance-t-elle ? A quoi contribue t-elle ? Avec l’ISR, la transparence est de mise. On sait enfin ce que finance notre épargne : des projets vertueux, qui contribuent à la transition écologique et énergétique. 

2 – C’est un enjeu majeur pour la jeune génération

C’est un fait : les investisseurs se montrent de plus en plus sensibles à la question environnementale. Et parmi eux, les jeunes occupent une place de choix. Selon une étude Morgan Stanley, 84 % des millenials (nés entre les années 1980 et 2000) se sentent peu motivés par l’investissement, sauf lorsqu’il s’agit d’investissement durable. Et 75 % d’entre eux pensent que tous les investissements devraient être socialement responsables aujourd’hui. 

Ainsi, les jeunes attendent des produits financiers qu’ils soutiennent le développement durable, la justice sociale et l’éducation. Au travers de leur épargne, ils souhaitent avoir un impact positif sur la société. Plus que jamais, se pose la question du sens : épargner, oui, mais pas à n’importe quel prix.

3 – L’investissement traditionnel n’a plus la cote

Non seulement les jeunes prennent de plus en plus conscience du caractère polluant de leur épargne, mais ils peinent aussi à se sentir en phase avec les valeurs traditionnelles de la finance. Ainsi, 65 % d’entre eux estiment que les offres d’investissement proposées par les banques ne sont pas adaptées à leurs attentes. Autre chiffre éloquent : 16 % d’entre eux avouent n’avoir pas confiance dans les produits d’investissement. Absence de préoccupation pour la cause environnementale, difficultés à s’adapter aux attentes de l’époque, manque de transparence sur la gestion des fonds… Les banques traditionnelles souffrent de plus en plus d’une image négative. La prise de conscience écologique a engendré de la méfiance chez de nombreux investisseurs, et notamment chez les plus jeunes, qui voient d’un mauvais œil les établissements financiers classiques. 

En conséquence, nombre d’entre eux manifestent leur volonté de se tourner vers des modes d’investissement durable et conformes aux valeurs qu’ils défendent. Mais peut-on vraiment concilier rendement et écologie ? Lisez donc la suite !

4 – L’ISR permet d’allier sens, rendement et impact positif sur la société

Contrairement à certaines idées reçues, l’ISR ne sert pas simplement à se donner bonne conscience. En effet, il allie performance économique et impact social et environnemental. En 2018, les entreprises françaises du secteur de l’environnement ont levé 1,2 milliards d’euros ! Investir dans la transition écologique, ce n’est pas seulement faire une bonne action, c’est aussi bénéficier d’une performance comparable à celle des autres produits financiers. 

Les études réalisées sur le sujet montrent, de manière constante, que l’investissement durable présente des possibilités de risques et de rendement similaires à celles de l’investissement traditionnel. Et pour cause : les fonds ISR choisissent des sociétés performantes et engagées, susceptibles d’offrir une rentabilité sur le long terme. En période de crise, les fonds ISR offrent même une plus grande résistance. Lors de la crise du Covid-19, on a ainsi constaté qu’ils réalisaient de meilleures performances que les fonds classiques. 

De plus, l’investissement socialement responsable offre une grille d’analyse différente, plus nuancée, et enrichie de critères extra-financiers. Elle apporte donc une véritable plus-value. Autant de raisons pour sauter enfin le pas.

Chez Moka, nous allons bientôt lancer l’investissement socialement responsable dans l’application.

Alors, si comme 65 % des jeunes, vous voyez la crise actuelle comme une opportunité d’investir, c’est le moment de vous lancer ! Nous avons à cœur de vous aider à donner du sens à votre épargne, et de vous prouver qu’on peut concilier écologie et rendement financier*. 

On vous en dit plus très bientôt ! 

Catégories
Investir

La finance, un levier puissant pour un monde meilleur.

La finance n’est-elle pas un levier puissant pour évoluer vers un monde plus égalitaire, plus juste, plus durable ?

Avoir un impact positif sur la société est au cœur de nos valeurs. 

L’inclusion financière est un facteur essentiel si l’on veut réduire les inégalités.

Chaque personne devrait être libre de préparer son avenir, quelle que soit sa situation, ses moyens ou ses connaissances en finance. Avoir un premier apport pour acheter un appartement, payer ses études, s’évader en voyage avec les personnes qu’on aime, avoir un enfant, financer un projet professionnel… 

Chez Moka, nous nous battons pour l’égalité des chances.

Notre raison d’être nourrit notre vision, définit ce que nous sommes et ce que nous voulons offrir à notre communauté.

Notre mission : vous permettre de réaliser vos rêves, sans changer de style de vie.

Chaque personne est unique et c’est justement ce que nous célébrons chez Moka.

Vous permettre de réaliser vos rêves grâce à votre petite monnaie a été un premier pas. En vous redonnant le pouvoir sur votre argent, grâce à ce levier simple, vous prenez des décisions éclairées, qui sont justes pour vous.

Vous permettre d’avoir un impact positif sur la société et la planète, grâce à votre petite monnaie, est un second pas. Investir à partir d’1 € dans des fonds socialement responsables est le cœur de notre métier. Ce service verra le jour en début d’année dans notre application.

Chacun de vos arrondis, déposés chez Moka, vous permettront d’allier l’utile à l’agréable : faire fructifier votre épargne, financer l’économie réelle, tout en faisant un geste altruiste. Ce sera simple, accessible et transparent.

Nous vous réservons quelques surprises d’ici au lancement : des articles pour mieux comprendre l’investissement socialement responsable, un avant-goût de notre produit, et un bonus surprise.

D’ici-là, nous vous souhaitons de très belles fêtes de fin d’année.

Prenez soin de vous.

A bientôt,

Philip Barrar
CEO fondateur de Moka

Catégories
Bons plans

5 idées cadeaux pour un Noël éthique et solidaire !

Retrouvez nos meilleures idées de cadeaux pour faire plaisir à Noël tout en faisant un geste pour la planète.

💚

Cette année, les fêtes sont attendues plus que jamais : ce sera enfin l’occasion de se retrouver en famille ou entre amis. Et pour ce Noël si spécial, que diriez-vous de faire à vos proches des cadeaux qui le sont tout autant ? Glissez sous le sapin des objets éthiques et solidaires, qui rempliront une double promesse : faire plaisir aux heureux destinataires tout en préservant la planète. Et oui, chez Moka, on pense que c’est toujours mieux d’allier l’utile à l’agréable, mais aussi que tous les petits gestes, mis bout à bout, ont un réel impact !

Made in France, zéro déchet, initiative solidaire & commerce équitable sont au cœur de nos valeurs : nous avons déniché pour vous les meilleures idées pour un Noël plus responsable.

N°1 Le coffret de cosmétiques zero waste Lamazuna – à partir de 18 €

Coffret Lamazuna 🌿

Faites découvrir à vos proches une alternative innovante, durable et écologique pour réduire le gaspillage dans la salle de bains. Ce défi, Lamazuna l’a relevé avec succès ! Depuis 2010, la marque propose des cosmétiques solides, sans emballages en plastique. Et en dix ans, Lamazuna a déjà réussi un bel exploit : éviter plus de 46 millions de déchets. Tous les accessoires proposés sur leur boutique en ligne (lingettes, têtes de brosse à dents) sont entièrement recyclables : aucun gâchis ! Déposez au pied de l’arbre de Noël un joli coffret Lamazuna en bois de peuplier, Made in France, et initiez votre famille ou vos amis aux cosmétiques zéro déchet.

N°2 Les sneakers Piola, l’éthique jusqu’au bout des pieds – à partir de 190 €

Baskets Piola

Piola propose une gamme de sneakers design pour homme et pour femme, en apportant un soin particulier à toute sa chaîne de production. Et cela commence dès l’approvisionnement ! Le caoutchouc est acheté directement au Pérou, auprès des « shiringueros », cinq fois plus cher que le prix du marché local pour préserver leur qualité de vie et valoriser leur savoir-faire. Pour chaque paire achetée, 2 € sont reversés aux producteurs péruviens. En achetant des chaussures Piola, vous contribuez donc à améliorer le quotidien des shiringueros, sans pour autant faire l’impasse sur le style. Pour offrir des chaussures Piola à un sneakers addict, c’est par ici.

N°3 La pochette en cuir Orega, pour apporter la lumière à l’autre bout du monde – 30 €

Pochette Orega

La maison Orega propose des accessoires premium et contemporains, entièrement fabriqués en France. Et derrière chaque sac et chaque pochette, se cache une belle initiative ! Orega crée, développe et distribue pour chaque pièce achetée un cartable solaire à un enfant qui n’a pas la chance d’avoir l’électricité. Cet objet astucieux et innovant est entièrement réalisé à partir de cuir au tannage végétal et fonctionne avec un module solaire qui permet de le recharger simplement avec le soleil. Avec Orega, acheter un nouveau sac à main permet à votre échelle d’offrir une vie meilleure à un enfant… Parcourez leur collection complète sur leur e-shop et faites sensation au moment du déballage des cadeaux !

N°4 Ethi’Kdo, la carte cadeau 100 % solidaire

Vous avez du mal à trouver LE cadeau idéal mais vous avez tout de même à cœur de partager vos convictions avec vos proches ? Nous avons la solution parfaite : la carte éthi’Kdo. Le principe est simple : vous choisissez en ligne une carte cadeau physique ou dématérialisée, vous la créditez du montant de votre choix et le tour est joué. La personne que vous gâtez pourra ensuite l’utiliser pour se faire plaisir parmi des centaines de marques partenaires, écologiques et solidaires. Cosmétiques, mode, jeux, livres, gourmandises, décoration d’intérieur : les possibilités seront infinies…

N°5 Un kit de jardinage pour manger bio et maison toute l’année – 23 €

L’écoresponsabilité, c’est aussi trouver des alternatives pour manger local. Alors rien de tel qu’un kit pour cultiver des légumes et des aromates directement à la maison ! Mon Petit Coin Vert est un site qui propose de nombreux coffrets pour profiter facilement d’un vrai petit potager chez soi. Légumes insolites, légumes oubliés, aromates, légumes à croquer : il y en a pour tous les goûts ! Toutes les graines sont françaises et préparées à Lille par des travailleurs en situation de handicap. En bref, le cadeau parfait pour voir la vie en vert, dispo ici.

Pour un Noël au grand cœur : un cadeau pour les plus démunis

Les fêtes de fin d’année apportent un peu de magie au quotidien, mais c’est aussi l’occasion de se rappeler que certains n’ont pas la chance de recevoir des cadeaux. Pour offrir un peu de réconfort aux SDF, un grand mouvement prend en ce moment de l’ampleur en France : la boîte cadeau pour les sans-abris. L’idée est simple : il vous suffit de préparer un joli coffret surprise à l’aide d’une boîte à chaussures. Vous pouvez déposer dedans une gourmandise, un produit de beauté, un produit de loisir, un vêtement ou accessoire chaud, un mot doux. Les boîtes doivent ensuite être laissées dans des points de collecte que vous pourrez retrouver sur Facebook, en fonction de votre région.

Maintenant que vous avez trouvé le cadeau idéal, il ne vous reste plus qu’à patienter jusqu’au 24 ! 🎄

Catégories
Bons plans

Les meilleurs conseils pour réussir l’achat de votre maison

L’achat d’une maison est un projet qui nécessite une bonne préparation. Il est important de se poser les bonnes questions et de suivre certaines recommandations pour ne pas commettre d’erreur. Voici les meilleurs conseils que vous devez suivre pour réussir l’achat de votre maison ou de votre appartement.

Prenez le temps de bien sélectionner
votre bien

Il est important de ne pas se précipiter, et de faire 3 à 5 visites au minimum pour plus de prudence. L’accumulation des visites vous permettra d’affiner votre œil pour déceler plus facilement tout ce qui ne va pas dans une maison.

Lorsque vous commencez votre recherche, vous pouvez aussi visiter des maisons qui ne correspondent pas forcément à 100 % de vos critères. Vous apprendrez de nouvelles choses grâce à ces visites, et vous pourrez éventuellement tomber sur une bonne surprise.

Si vous avez des critères très précis, il est conseillé de faire appel à un agent immobilier pour rechercher le bien immobilier qui y répond. Sa connaissance du marché et son catalogue lui permettent de dénicher plus facilement le cocon de vos rêves.

Renseignez-vous sur
le marché immobilier local

Après avoir trouvé le nid qui vous correspond, vous devrez faire une offre. Pour savoir si vous pouvez négocier le prix, étudiez préalablement les prix du marché. Pour ce faire, basez-vous sur les critères suivants : la localisation de la maison, ses caractéristiques, et s’il s’agit d’un bien neuf ou ancien.

Profitez des aides de l’Etat

L’État a mis en place plusieurs dispositifs d’aides à l’achat immobilier, tel que le fameux Prêt à Taux Zéro, à destination des primo-accédants. En plus, certaines communes proposent également des aides à l’achat sous forme de prêt aidé ou d’aides au déménagement. Bien évidemment, chaque aide possède ses propres critères d’éligibilité.

Anticipez votre prêt immobilier

Il est conseillé de toujours anticiper la demande de crédit immobilier. En effet, cette procédure nécessite que vous rassembliez un bon nombre de documents pour le dossier : fiches de paie, fiches d’impôts, livret de famille, etc.

Lors des visites, vous pouvez présenter une attestation de finançabilité au vendeur afin de prouver votre capacité d’achat. Pour obtenir cette attestation, il vous suffit d’effectuer une simulation de capacité d’emprunt en ligne pour connaître la somme que vous pouvez payer. Après l’analyse de vos documents, une attestation vous sera décernée.

Tenez compte des frais
liés à l’achat de la maison

La plupart du temps, il y a un écart considérable entre le prix inscrit dans l’annonce immobilière et le montant réel que vous coûtera la maison. Outre les frais d’agence et les frais de notaire, qui sont les plus connus, il y a également les frais de dossier de la banque, les frais de garantie, les frais de courtage, etc.

Ces frais ne sont pas toujours inclus dans le prêt, et votre banque vous demandera de les financer avec l’apport. Depuis le début de l’année 2020, il est rare de trouver des dossiers dont les prêts accordés financent à la fois le prix du bien immobilier et les autres frais. De ce fait, assurez-vous de disposer d’une épargne s’élevant à 10 % du prix de la maison, au minimum.

Notre app peut vous aider à atteindre cet objectif, grâce à l’arrondi automatique et aux dépôts récurrents.

À part cela, considérez également les frais liés à l’entretien de la maison. Faites le point sur toutes les dépenses (impôts, travaux d’entretien, de rénovation, etc) pour assurer que vous pouvez les financer.

N’hésitez pas à négocier

Si vous achetez votre bien immobilier dans un marché moins tendu (contrairement à Paris), sachez que vous pouvez bel et bien négocier le prix. Lorsque vous négociez le prix, considérez les éventuels travaux à réaliser. Attention, ne négociez pas un prix trop inférieur à celui demandé par le vendeur pour ne pas vexer ce dernier et ne pas recevoir de contre-offre.

Anticipez la revente d’une maison

En France, les Français.e.s gardent leur bien immobilier en moyenne durant 7 ans avant de le revendre. Avant de conclure l’achat, demandez-vous si vous parviendrez au moins à revendre la maison au même prix. Ce bien immobilier trouvera-t-il facilement un repreneur ? Pour garantir cela, misez sur une maison située dans une bonne zone géographique.

Faites appel à un.e expert.e en immobilier

L’achat d’une maison requiert une connaissance approfondie du marché immobilier local. Si vous n’êtes pas connaisseur, n’hésitez pas à solliciter les services d’un.e expert.e en immobilier. Vous profiterez de son avis et de ses conseils pour réussir votre projet.

Faites appel à un agent immobilier pour l’achat d’un bien ancien, et un promoteur local pour un achat dans le neuf. Pour simplifier les démarches, vous pouvez faire appel à un notaire pour garantir la légalité de la vente et son déroulement dans les meilleures conditions. Au niveau des crédits immobiliers et des établissements bancaires, le courtier immobilier est le professionnel le plus qualifié pour vous aider.