Catégories
MoreWithMoka

Tout ce que vous devez savoir sur les crédits bancaires

Financer l’achat de sa résidence principale, changer de voiture, organiser un voyage, faire (ou reprendre) des études… Quelle qu’en soit la raison, la majorité des Français.e.s contracteront au moins un emprunt bancaire (aussi appelé crédit) dans leur vie. Il faut dire que c’est l’une des meilleures solutions pour financer ses projets de vie ! Cependant, elle n’est pas sans risques.    

Que faut-il savoir avant d’emprunter de l’argent ? Sur quels points faut-il porter son attention ?   

Explications, fonctionnement, avantages et inconvénients : on vous dit tout sur l’emprunt bancaire ! 


Pour commencer : un emprunt bancaire, c’est quoi ?

Commençons par les bases ! L’emprunt bancaire consiste en un prêt d’ argent accordé par un établissement de crédit appelé créancier ou prêteur, à destination d’une personne que l’on appelle emprunteur ou débiteur. L’emprunteur s’engage à rembourser la somme prêtée avec des intérêts, sur une période déterminée. Les intérêts représentent le coût de l’emprunt. 

On estime que le paiement à crédit s’est généralisé en France à partir des années 1920. Dans les années 1950, le prêt à la consommation a marqué un tournant dans la société : il est devenu synonyme d’un meilleur niveau de vie, et donc de progrès. 

Aujourd’hui, 8 Français sur 10, soit 79%, déclarent avoir déjà emprunté de l’argent. D’ailleurs, près d’un Français sur 5, soit 17%, emprunte de l’argent au moins une fois par an. 

Quels sont les différents types de crédit ?

Il en existe plusieurs. Voici les plus courants : 

Le crédit immobilier

Il s’agit d’emprunter de l’argent pour acquérir un bien immobilier à usage d’habitation, ou d’un terrain destiné à sa construction. 80 % des ménages en France recourent au crédit immobilier pour financer l’acquisition de leur résidence principale. Ce type de crédit permet de financer un premier ou un second achat, un investissement locatif (l’achat d’un bien immobilier pour le louer ensuite), l’achat d’une résidence secondaire, ou même le rachat d’un prêt immobilier. 

Le crédit à la consommation

Le crédit à la consommation concerne les opérations autres que celles liées à l’immobilier. Comme son nom l’indique, il est généralement utilisé pour acheter des biens de consommation (meubles, télé, etc) ou pour se constituer une trésorerie en vue d’un projet particulier. Le montant des crédits à la consommation est compris entre 200 et 75 000 euros. Plusieurs types de crédits à la consommation existent : on mentionnera ici le crédit revolving et le prêt personnel. 

  • Le crédit revolving (renouvelable) 

Ce type de crédit consiste à mettre à la disposition de l’emprunteur, sur un compte bancaire prévu à cet effet, une somme d’argent qui se renouvelle en permanence. Au fur et à mesure que l’emprunteur rembourse, le montant disponible se reconstitue. Il est proposé par les banques traditionnelles, mais aussi par certaines chaînes de magasins et par les organismes spécialisés. 

  • Le prêt personnel

Il s’agit d’un crédit dont le montant est affecté selon la volonté de l’emprunteur. Il se distingue du crédit immobilier et du crédit à la consommation, qui sont quant à eux destinés à l’acquisition d’un bien en particulier.

Le crédit bail

Aussi appelé leasing, il permet de financer des biens matériels (ex : une voiture) ou immobiliers. Concrètement, un établissement de crédit (le crédit-bailleur) donne en location à un emprunteur (le crédit-preneur) des biens d’équipement contre le paiement d’une redevance périodique. A l’échéance du contrat de location, le crédit-preneur peut décider de devenir propriétaire des biens pour un montant préalablement défini, ou de les restituer. 

Où peut-on souscrire un emprunt bancaire ? 

Un emprunt bancaire est toujours souscrit auprès d’un établissement de crédit : soit une banque, soit un établissement spécialisé de crédit (CES). On peut aussi souscrire un crédit dans un magasin : un supermarché, par exemple. 

Il est également possible d’emprunter de l’argent à ses proches sans limite, mais attention : lorsque le prêt excède 5 000 euros, l’emprunteur est obligé de le déclarer à l’administration fiscale. Pour cela, il faut joindre l’imprimé n° 2062 dûment rempli à sa déclaration d’impôt. 

Quels sont les risques du crédit ?

Emprunter de l’argent permet de réaliser de nombreux projets : l’achat d’une maison, l’organisation d’un tour du monde, la création d’une entreprise… Mais toute souscription de crédit a aussi des conséquences. En effet, tout emprunteur doit pouvoir en assurer le remboursement dans les conditions précisées au contrat. En cas de défaut de paiement, le prêteur peut exiger le remboursement immédiat de l’intégralité de la somme due, ainsi que le paiement d’une indemnité. Par ailleurs, il peut inscrire l’emprunteur au fichier des incidents de paiement de la Banque de France (FICP).

Certains crédits sont en outre très risqués, comme le crédit renouvelable. Les taux d’intérêt très élevés peuvent mener à des situations de surendettement. Pas question de les souscrire à la légère ! Dans certains cas (si vous voulez acheter une nouvelle télé, par exemple), mieux vaut miser sur une stratégie d’épargne bien pensée. 

De manière générale, il est important de ne jamais dépasser un taux d’endettement de 35% (cela correspond au ratio dettes/revenus). Au-delà, on risque de se mettre en danger. 

Quels sont les avantages et inconvénients du crédit ? 

Les avantagesLes inconvénients
La possibilité d’obtenir une importante somme d’argent rapidement pour réaliser ses projets. Un crédit est un contrat qui engage celui qui le souscrit. Cela crée des contraintes (matérielles, financières…) qui peuvent être lourdes, surtout quand il s’agit d’un crédit sur plusieurs années. 
Une mensualité constante et des taux d’intérêt fixes. Concernant le crédit immobilier, il est possible de le renégocier pour profiter de conditions plus avantageuses.Le crédit… coûte cher ! Non seulement vous remboursez le capital, mais vous devez aussi payer des intérêts. 
A terme, le crédit crée de la richesse, grâce à l’effet de levier (cela signifie que l’endettement augmente la capacité d’investissement). Certains crédits présentent des risques de surendettement, comme le crédit à la consommation. Il convient de se montrer prudent. 

Vous avez un projet qui nécessite de mobiliser une certaine somme d’argent ? Vous pouvez également vous tourner vers l’application Moka, pour épargner sans y penser grâce à l’arrondi à l’euro supérieur, ou pour investir votre argent dans des portefeuilles de fonds labellisés ISR.