Catégories
Astuces

Achat immobilier : on fait le point en 10 questions

Acheter un logement est un projet important. Et parce qu’il comporte de nombreux enjeux (notamment financiers !), il est important d’anticiper et de se poser certaines questions avant d’aller plus loin. Moka fait le point pour vous.   


Acheter, c’est forcément plus intéressant que louer ?

On entend souvent que louer son logement, c’est « jeter de l’argent par la fenêtre ». En réalité, les choses sont bien plus nuancées que ça. En effet, l’achat d’un bien immobilier n’est rentable que si on y reste suffisamment longtemps. 

Généralement, on dit qu’il faut garder son achat pendant plus de 6 ans pour que celui-ci coûte moins cher (en frais d’acquisition, en impôts, etc.) qu’un loyer pour un logement équivalent. Si vous êtes mobile géographiquement et/ou que vous avez l’intention de changer de lieu de résidence dans les années à venir, mieux vaut donc rester locataire. 

Faut-il acheter dans le neuf ou dans l’ancien ?

La réponse tient avant tout dans vos préférences personnelles. Néanmoins, il est à noter que les charges sont plus importantes dans l’ancien que dans le neuf, surtout si le logement est âgé. Un budget complémentaire pourra en outre être nécessaire pour réaliser des travaux. Quant au prix, celui de l’ancien est généralement inférieur à celui du neuf, sauf pour certains logements dans des quartiers prestigieux. Enfin, en ce qui concerne les droits de mutation (ou droits d’enregistrement), qui constituent la majeure partie des frais de notaire, ils représentent environ 7 à 8 % du prix d’achat dans l’ancien, et de 2 à 3 % dans le neuf.

Quelle surface privilégier ?

Tout dépend de vos besoins… mais aussi de votre budget. Dans certaines grandes villes, le choix est limité en raison du prix de l’immobilier au mètre carré. Cependant, il faut prendre en compte que l’achat d’un appartement ou d’une maison est un projet sur le long terme. Normalement, vous devriez y rester plusieurs années (voire plusieurs décennies). Il est donc important de définir ses besoins actuels mais aussi futurs : avez-vous ou aurez-vous besoin d’une pièce supplémentaire ? Envisagez-vous d’avoir des enfants ? Autant de questions auxquelles il convient de réfléchir. 

Quel est le prix moyen du mètre carré dans ma ville ?

De nombreux sites Internet vous permettent de visualiser le prix du mètre carré dans toutes les villes de France. Vous pouvez par exemple consulter celui-ci. 

Comment calculer mon budget d’achat ?

Pour calculer votre budget, il vous faudra prendre en compte plusieurs éléments : 

  • Vos revenus
  • Votre taux d’endettement maximal, qui correspond au rapport entre vos revenus et vos charges (il est actuellement fixé à 35% par le gouvernement)
  • Votre apport éventuel
  • Les frais annexes mentionnés plus haut
  • Le taux d’intérêt proposé par votre banque. 

Il existe de nombreux simulateurs qui vous permettent de réaliser une estimation de votre budget d’achat. Vous pouvez par exemple télécharger l’application Fridaa., qui permet de calculer son budget d’achat et de simplifier sa demande de crédit immobilier en la centralisant sur son téléphone.

Fridaa. vous sera utile pour :

  • Connaître votre capacité d’achat en quelques clics
  • Associer chaque annonce immobilière à votre financement 
  • Obtenir votre passeport crédit pour passer prioritaire pour les visites
  • Comparer vos simulations bancaires
  • Simplifier et automatiser l’envoi de votre dossier de crédit aux banques (bientôt disponible)
  • Écouter des podcasts pour mieux comprendre le crédit immobilier

 Bonus : c’est gratuit !

Quel est le montant des frais annexes ?

En préparant votre budget d’achat, il est important d’y inclure tous les frais annexes : frais d’agence (si vous passez par une agence immobilière), frais de notaire (environ 8% du prix de vente pour un bien ancien et 2 et 3% pour un bien neuf), TVA, charges de copropriété. Pensez également aux éventuels travaux de rénovation, notamment si vous achetez dans l’ancien. De manière générale, il est bon de prévoir une petite enveloppe supplémentaire pour faire face aux mauvaises surprises. 

Ai-je droit à des aides ?

Selon votre situation et vos revenus, vous pouvez bénéficiez d’aides à l’achat immobilier. Pensez à vous renseigner ! Plusieurs dispositifs existent : le PTZ (prêt à taux zéro), le PAS (prêt d’accession sociale), le prêt conventionné, le bail réel solidaire, etc. 

Quel doit être le montant de mon apport personnel ?

Contrairement à ce qu’on croit parfois, il n’est pas nécessaire d’avoir un apport pour acheter un bien immobilier. Cependant, c’est un plus qui permet de rassurer les banques et d’obtenir un prêt à un taux avantageux. On dit généralement qu’un apport personnel doit couvrir 10% de la somme totale empruntée (certaines banques peuvent exiger ce montant). Par exemple, si vous souhaitez souscrire un prêt immobilier d’un montant de 200 000 euros, vous devrez fournir un apport personnel personnel égal à 20 000 euros au minimum. Bien évidemment, plus votre apport est élevé, plus votre marge de négociation est importante. N’hésitez pas à consulter notre article sur la constitution d’un apport personnel. 

Motivé.e pour commencer à épargner en vue d’un prochain achat immobilier ? Moka peut vous aider, que ce soit par l’arrondi à l’euro supérieur sur tous vos achats, par des virements réguliers ou ponctuels, ou par l’investissement dans des fonds socialement responsables. Notre application constitue un outil d’épargne simple et efficace en vue d’un grand projet. 

Dois-je obligatoirement passer par un notaire ?

Oui ! Passer devant le notaire est obligatoire pour acquérir un bien immobilier. Seul ce professionnel est habilité à procéder à la vente par acte authentique. Cependant, vous êtes libre de faire appel ou non à une agence immobilière. Il est tout à fait possible de conclure directement une vente immobilière avec le ou la propriétaire. 

Quel délai prévoir entre le compromis de vente et l’acte authentique ? 

Le compromis de vente est un document qui établit les conditions de la vente immobilière. Juridiquement, c’est un avant-contrat. L’acte authentique de vente, quant à lui, reprend et valide les conditions établies par le compromis signé par le vendeur et l’acheteur. En moyenne, il faut compter 3 mois entre les deux (en prenant en compte le délai de rétractation de l’acheteur, la réalisation des clauses suspensives…). 

Une fois l’acte de vente signé, vous pouvez enfin récupérer les clés de votre bien 🔑

Félicitations : vous êtes désormais propriétaire ! 🏡