Catégories
MoreWithMoka

Découvrez Maxime, notre responsable Moka France

On continue sur notre lancée et on vous fait découvrir une deuxième personne de la team Moka ! 

Voici Maxime, le responsable du marché français 🇫🇷

Maxime vit en ce moment à Paris. Il est parti en 2017 à Montréal, au Canada, car il voulait avoir une expérience internationale après ses études. En arrivant là-bas, il s’est tout de suite intéressé à l’écosystème startup local très dynamique. Il a donc passé 2 ans à Montréal, ce qui lui a permis de beaucoup apprendre professionnellement car la culture de travail nord-américaine est très différente de la culture française. Encore aujourd’hui, il vit une expérience très enrichissante car même s’il est de retour en France depuis 2019, il travaille quotidiennement avec les équipes canadiennes. 

Nous lui avons posé quelques questions sur sa vie pour vous le présenter. 


Au niveau du travail, quelle différence entre la France et le Canada a le plus marqué Maxime ? 🇨🇦

Les horaires, là-bas c’est “à l’américaine”. Généralement, les canadiens travaillent de 9h à 17h, donc un peu moins qu’en France. Par contre, c’est assez commun de ne pas prendre de pause déjeuner, ce qui a fait tout drôle à Maxime de manger devant son ordinateur et de ne pas apprécier son repas ! Mais cette petite différence contrebalance avec le fait qu’il termine sa journée plus tôt et qu’il peut continuer son après-midi après le travail. 

Pour Maxime, le modèle canadien lui permet d’avoir un meilleur équilibre entre la vie au travail et la vie personnelle car ses journées sont plus courtes et il a le temps de profiter de son après-midi après 17 heures. En revanche, les canadiens ont moins de vacances et de jours fériés qu’en France. 

Est-ce qu’il a un abonnement à la salle de sport (hors covid) ? L’utilise-t-il vraiment ou est-ce pour se donner bonne conscience ? 🏋️‍♂️

Maxime avait un abonnement à la salle avant le covid, qu’il utilisait vraiment ! En fait, il avait accès à plusieurs salles de sport donc il pouvait changer de cours comme il le voulait. Ça lui donnait moins d’excuses pour ne pas y aller puisqu’il avait du choix ! 

A propos de sa gestion de l’argent, quel conseil lui ont donné ses parents et qu’il aurait aimé appliquer plus tôt ? 💸

Le seul conseil que lui ont donné ses parents est d’acheter un bien immobilier dès qu’il a un emploi et donc une rentrée d’argent. Ce qu’il n’a toujours pas fait d’ailleurs. “Je pense que c’est très français de se dire qu’il faut posséder de la pierre pour avoir une sécurité financière”. Et bien évidemment, il utilise Moka pour continuer à mettre de côté pour un apport pour devenir propriétaire, ce qu’il espère pouvoir faire rapidement. 

Est-ce qu’il est plutôt team travail en équipe ou team travail en solo ? 👨‍💻

Il aime bien les deux, même si cela fait 2 ans qu’il travaille à distance, sans les équipes canadiennes. Le matin, il préfère se concentrer sur ses tâches sans être sollicité. Et l’après-midi il aime travailler avec les équipes pour des tâches collaboratives et créatives. En résumé : solo le matin et travail en équipe l’après-midi !

(À Montréal, il y a 6 heures de moins qu’à Paris, à 9h ici et jusqu’à 14h environ, il n’y a que l’équipe France qui est réveillée). 

Comme toute l’équipe, Maxime a hâte de pouvoir retrouver des bureaux en France et avoir le choix de travailler avec les équipes ! 

Quel est le truc qui le rend heureux dans son travail en ce moment et qu’il ne lâcherait pour rien au monde ? 😊

Bonne question pour Maxime… Il y a plein de trucs qui le rendent heureux. D’abord le fait de délivrer une solution à nos utilisateurs français. En ce moment chez Moka, il y a une vague d’avis très positifs et voir que notre service d’investissement suscite de l’intérêt le rend vraiment heureux et fier de son travail. L’équipe travaille dur et au bout il y a des utilisateurs qui aiment et soutiennent Moka car nous leur permettons d’être moins inquiets et plus sûrs d’eux pour leur avenir. 

Maxime est chez Moka depuis bientôt 3 ans et demi. Au début, il travaillait sur l’unique produit canadien. Le fait de voir les canadiens adorer Moka lui a donné une idée. Son ambition était de pouvoir lancer Moka en France et donc l’ajuster au marché français pour répondre aux problématiques proches des siennes et de son entourage. Il est donc heureux et fier de se dire que l’équipe a été capable de traduire ce qui existait au Canada pour le marché français.

Le matin, est-il team café ou team thé ? Quelle est sa meilleure adresse parisienne pour le boire ? ☕️

Impossible pour lui d’apprécier le café, il n’aime pas l’odeur, il n’aime pas les gâteaux au café, il dé-teste. Il pense que “personne n’aime le café naturellement, ce n’est pas fait pour que les gens aiment. C’est plus une habitude à prendre”.

Par contre, il adore le thé, il est donc entièrement dans la team thé ! Thé vert ou thé blanc, il en boit toute la journée. 

Sa meilleure adresse à découvrir pour déguster et profiter d’un bon thé ? 

Lorsqu’il était étudiant, il vivait dans le 6e arrondissement de Paris, proche de la Grande Mosquée. Il y a un joli patio où vous pouvez vous relaxer et boire du thé à la menthe typique du Maghreb, en dégustant des pâtisseries. Certes, ce n’est pas le thé qu’il boit tous les jours, mais il le trouve agréable, sucré et réconfortant.

Si vous y passez, vous nous en direz des nouvelles !

Une habitude qu’il a eu du mal à mettre en place mais dont tu ne pourrais plus te passer ? ☀️

Faire du sport le matin. Même s’il avoue avoir parfois du mal à se réveiller pour aller courir, il trouve cela très agréable. Ça lui remet les idées au clair et ça le prépare pour sa journée de travail. Après sa séance de sport, il a beaucoup d’énergie et se sent réveillé. 

Maxime vous partage en bonus une deuxième habitude dont il ne pourrait plus se passer. Elle concerne l’épargne. Il n’a jamais eu de problème pour mettre de côté car il est prévoyant. Mais il utilise Moka pour l’aider à mettre encore plus de côté et il ne se passerait plus de ce système d’arrondis automatiques car il trouve toujours surprenant d’ouvrir son appli et de voir la somme épargnée. Ce n’est donc pas une habitude difficile à mettre en place car il n’a fait que créer son compte, mais il ne veut plus la quitter.

Fait-il partie de cette catégorie de gens qui n’éteignent pas la lumière en sortant d’une pièce ? 💡

Non, Maxime éteint tout le temps la lumière. Il n’a aucun problème avec ça. “Je suis même plus ambiance tamisée que ambiance lumière !”

Que pense-t-il du mode de vie zéro déchet ? 🌿

Il trouve ce mode de vie très intéressant. C’est en vivant à Montréal qu’il a pu faire la comparaison avec ce qui est déjà mis en place au Canada. Il a aussi pu voir la différence entre ce que font les personnes de notre âge à Montréal et à Paris. “Je ne dis pas qu’il y a un meilleur élève qu’un autre !”, mais c’est très commun à Montréal de ne pas avoir de sac plastique lors d’un achat dans une boutique. Là-bas, il faut acheter le bocal et ensuite il est réutilisé pour les achats suivants, sauf si vous voulez collectionner les bocaux ! 

Maxime aimerait que ce mode de vie zéro déchet se développe davantage ici, en France.


C’est tout pour aujourd’hui, on revient bientôt pour une nouvelle découverte !